Réformes des services d’eau en milieu rural africain : Enjeux et limites du montage institutionnel de gestion. Une étude de cas au Sénégal

Résumé

La délégation de gestion du service d’eau en milieu rural se caractérise par une relation contractuelle entre une autorité délégante et un gestionnaire délégué pour la délivrance du service. Au moment où l’Etat met en place un plan d’action pour la généralisation de cette approche, cet article montre que tout le montage fonctionne, en définitive, sur une difficulté à intégrer une grammaire réaliste des choses : espérer que le système soit viable sans prendre en compte la faiblesse des institutions dans le contexte sénégalais.

Mots clés : Eau potable, politiques publiques, Réforme, gouvernance, carences institutionnelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :